BLOG JPV

La nouvelle Honda Africa Twin est arrivée !

Les passionnés l’attendaient depuis longtemps. Fort, fort longtemps. Mais leur patience est récompensée comme nous avons pu le constater lors de l’arrivée en concession, chez Honda Toulon, de la dernière née du constructeur japonais : la Honda Africa Twin.

essai-africa-twin-honda-2016-8

Philippe (à gauche) et Sébastien lèvent le voile sur la nouvelle Honda Africa Twin.

Un long périple

essai-africa-twin-honda-2016-58

Sébastien Baudelot (à gauche) et Benoit Noé-Hachour.

Sébastien Baudelot, directeur de la concession deux roues Honda à Toulon, a été l’un des premiers à tester la nouvelle Africa Twin. C’est en Espagne, plus précisément vers Barcelone, qu’il a découvert celle avec laquelle il allait faire un long périple jusqu’à la concession toulonnaise. Certains ont pu suivre ce voyage sur la page Facebook de la concession (voir ici).

Il explique que « j’ai été bluffé par la technologie embarquée qu’offre cette moto. Nous avons beaucoup roulé sur des pistes et le niveau de polyvalence est tel que l’on peut partir sur un coup de tête pour une simple balade vers Hyères ou alors prendre le chemin du Maroc pour une longue virée. La qualité de la suspension Showa réglable, les freins dont l’ABS est déconnectable à l’arrière en mode Enduro, le poids de seulement 238 kilos tous pleins faits et le moteur bicylindre de 95 chevaux très coupleux sont autant d’éléments qui vont ravir nos clients. En plus, on peut parcourir 400 kilomètres avec un plein. »

L’avis d’un passionné

Benessai-africa-twin-honda-2016-41oit Noé-Hachour fait partie du forum ATCF, Africa Twin Club de France (pseudo : Replay). A 44 ans, il a plusieurs années d’expérience sur différentes motos, dont une Transalp et, s’il ne part pas pour des « balades de 1000 bornes », il participe à des raids et des rallyes en enduro au guidon de son Africa Twin ancienne génération. « C’était la moto de mes rêves quand j’ai passé mon permis, elle venait de sortir. Mais je n’avais pas le budget pour l’acheter. Le temps est passé et j’ai pu en acquérir une. En septembre dernier, j’ai fait le 7ème Hardalpitour. C’est un parcours de 600 kilomètres dans les Alpes, dont les deux tiers en tous terrains, en 24 heures. On a fait 12 heures dans le noir. Et les Africa Twin sont les motos idéales pour cela » explique Benoit. « J’ai roulé avec deux autres membres du forum, Speedy et Anakin et nous avons mis 23h55 minutes ! »

Après quelques kilomètres au guidon de la nouvelle version de l’Africa Twin, Benoit ne cache pas sa joie « Honda a réussi un tour de force. J’ai pris l’autoroute et j’ai découvert une moto très stable, offrant un très bon niveau de sécurité. Le moteur est puissant, le freinage est très performant. Sur les routes sinueuses, on découvre que le centre de gravité est beaucoup plus bas que sur l’ancienne. On a l’impression d’avoir un vélo entre les mains, ce qui est de très bon présage pour un usage sur piste ».

C’est la boite manuelle qui a été choisie par Benoit mais il reviendra faire un essai pour se faire une idée de la version DCT à double embrayage spécialement adaptée aux exigences d’une utilisation sur piste.

L’africa Twin 

essai-africa-twin-honda-2016-33Héritière de l’esprit aventurier et sans limite de ses illustres aînées XRV650 et 750 Africa Twin, la nouvelle CRF1000L Africa Twin se distingue par un bicylindre en ligne abrité dans une partie-cycle agile, conçue pour la route aussi bien que pour les chemins, les déplacements urbains ou les voyages au long cours. Sur le marché français, en plus du modèle standard équipé d’origine d’un système antiblocage ABS déconnectable à l’arrière et d’un système de contrôle de couple HSTC, la CRF1000L Africa Twin est disponible en version DCT-ABS. Nous aurons bientôt l’occasion de vous la présenter plus en détail lors d’un prochain essai.

Nos liens :

Forum Africa Twin

Chaine Youtube et album Picasa de Benoit (road trip dans le désert des Bardenas, en Espagne)

Toutes les photos de cette journée de présentation :

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone
Article rédigé le 18 janvier 2016
QR Code Business Card